Hassane Bandé: «Je reviendrai plus fort après ma blessure.Je crois en Dieu » (Ajax Amsterdam).

Hassane Bandé: «Je reviendrai plus fort après ma blessure.Je crois en Dieu » (Ajax Amsterdam).

Avec le physiothérapeute, l’attaquant burkinabé fait tout ce qui est en son pouvoir pour rejoindre la première équipe le plus rapidement possible, ce qu’il ne pouvait pas faire depuis qu’il s’est cassé le mollet gauche le 13 juillet dernier lors d’un match amical contre Anderlecht.

Cette blessure fait en sorte que l’homme pour qui, l’été dernier, l’Ajax a payé plus de huit millions d’euros au KV Malines n’a toujours pas été en mesure de faire ses débuts officiels.

“J’ai encore un peu mal, je ne suis pas encore complètement rétabli, il n’y a pas beaucoup de mouvement dans la cheville”, a déclaré Bandé en montrant sa cheville gauche à la cantine du complexe d’entraînement De Toekomst. “Je fais les choses avec le ballon avec précaution, mais je ne peux toujours pas tirer du tout, j’espère pouvoir rejoindre le groupe bientôt, mais je dois être patient.”

La blessure grave était une perte pour l’ailier de 20 ans. L’opération a laissé une cicatrice. Quand on en parle, Bandé parle des nombreuses autres cicatrices sur son corps. “Vous l’avez quand vous avez joué au football dans la rue au Burkina Faso.”

Il se souvient du passé quand il a dribblé sur les champs de sable de la capitale Ouagadougou avec ses pieds nus. C’est lors de son dixième anniversaire seulement, que Bandé a reçu des chaussures de football. “Mais ils avaient une semelle très mince et mauvaise.” dit-il !

À l’âge de 15 ans, Bandé s’est rendu dans un centre de formation pour poursuivre son grand rêve de devenir footballeur professionnel en Europe. Trois(3) ans plus tard, il est sorti quand le club belge de Malines l’a recruté. Bandé est allé en Belgique, il a pris des cours de néerlandais et a obtenu de bons résultats. Le Burkinabè a marqué neuf (9) buts en quinze (15) matchs.

“La foi me donne la force”

Le fait qu’il soit maintenant blessé le rend également dur mentalement, dit Bandé. Mais sa foi l’aide à surmonter cela. “Je suis musulman et je crois en Dieu, il a décidé que je subisse cette blessure. Peut-être que ce sera bien après et que je reviendrai plus fort après ma blessure.” La religion a toujours été importante pour moi et tout tourne autour de moi. ”

Yirimany Fatimm Chelsea 

FasoSports.net

Facebook Comments

Laisser un commentaire